International Expertise Center ChildAbduction.COM (IECC)©
We can get your child back!
Contact us now

Costa Rica – Herrmann-cas

Un rapatriement d’un enfant du Costa Rica vers l’Allemagne.

Remarque : Cette affaire a été réglée en collaboration avec une organisation américaine. Pour plus d’infos, contactez-nous.

Carola Herrmann, de nationalité allemande, ayant vécu aux Etats-Unis pendant plus de 20 ans, avait fait carrière en tant que responsable d’une société connue spécialisée dans les outils électriques. Elle avait une relation avec un citoyen portoricain et ils ont vécu ensemble au cours des 12 années précédentes. Elle n’était pas mariée avec lui et il n’a jamais eu un emploi à temps plein. Elle a acheté une maison, a investi dans des biens immobiliers de location et s’est construite un respectable portefeuille d’économies pour la retraite. Lui était entretenu. Comme chaque couple, ils ont connu des problèmes. Il ne travaillait pas et elle ne faisait que cela. A la fin de leur relation, elle a demandé à son ami de se marier et de fonder une famille, mais il ne voulait pas se marier disant qu’il vivait selon la loi des hommes et qu’il n’avait pas besoin d’un certificat de mariage pour justifier leur relation. Carola, ayant déjà presque 40 ans, a pris la décision d’avoir un enfant en espérant qu’ils se marieraient un jour. Ils ont eu un fils ensemble et l’ami est resté à la maison jouant le rôle de maman. Durant les deux années suivantes, la relation s’est envenimée avec des épisodes de violence domestique et même des coups de feu tirés à côté de la tête dans le mur de la chambre ! Ils se sont séparés et elle a continué sa vie en tant que mère seule menant sa carrière professionnelle. Conformément à leur arrangement, elle irait travailler et l’ami s’occuperait de leur fils chez elle ou chez sa mère à lui vivant à deux pas de chez Carola. Un jour, elle est partie travailler et son ami a pris l’enfant et a disparu. Carola s’est adressée aux instances locales, nationales et fédérales pour recevoir de l’aide. Un mandat d’enlèvement a été déposé par le F.B.I. et l’affaire a été oubliée, parce que l’ami s’était envolé pour le Costa Rica et les autorités américaines ne pouvaient pas faire grand-chose en Amérique centrale. Mme Herrmann nous a contacté et a fait appel à nos services afin de retrouver son fils et de le libérer de l’ami kidnappeur au Costa Rica. Nous avons fait appel à l’un de nos avocats associés au Costa Rica et endéans une semaine un juge costaricain a ordonné le retour de son fils et a émis un ordre d’interdiction/ de protection, contre l’ami pour cause de violence domestique. Cela a pris six semaines et il a fallu deux équipes d’investigation spécialement sélectionnées afin de chercher et localiser son ami et de trouver son fils. A 3:30 dans une ville portuaire du côté pacifique du Costa Rica, une unité antidrogue de la police nationale costaricaine a organisé un barrage de contrôle de véhicules ordinaire.Lorsque la voiture en question s’est rapprochée du poste de contrôle, différents agents accompagnés d’une policière ont tendu une embuscade et ont arrêté son ami et ont retrouvé son fils. Le conducteur était un associé connu de l’ami et il voyageait aussi avec un garde du corps qui une fois arrêté, était en possession de deux pistolets chargés. Carola se trouvait au bureau de police local attenant la fin de l’opération avec notre collaboratrice. Son fils a été emmené au poste et rendu à Carola, après six mois en compagnie du ravisseur.

CEIE

Our offices are located in the European Union and United States of America

Mobiel

IMPORTANT !

We strongly discourage taking matters into your own hands. 
The measures could be illegal and may delay your child’s return. 
Attempts to re-abduct your child(ren) violently from any country may:

  • Endanger you, your child(ren) and others;
  • Prejudice any future judicial efforts you might wish to make in the abducted-to-state;
  • Even result in the arrest and imprisonment for many years!, of you, and that of your accomplices.

Finally, there is no guarantee that the chain of violent abductions would end with the one committed by you. 
A parent who has violently re-abducted a child may have to go to extraordinary lengths to conceal his or her whereabouts, living in permanent fear that the child may be violently re-abducted yet again.
If you are contemplating such desperate measures, we advise you to consider the emotional trauma inflicted on a child who is a victim of a violent abduction and a violent re-abduction.
We discourage violent re-abductions not only because it is illegal, but also because of possible psychological harm to the child.

We don’t use illegal methods; we intervene in another way.
Our method of work is strategically un-orthodox, but obviously legal and safe with the assistance of our strong global network.
Your case, needs to be continuously coached, monitored and pushed forward by our organization.